Principaux établissements sociaux et médico-sociaux


Sigles et abréviations des principaux établissements sociaux et médico-sociaux

(liste non exhaustive)


 

Sigles Etablissements Publics accueillis/problématique
CAMSP Centre d’Action Médico-Sociale Précoce Pour enfants Déficients Sensoriels de 0 à 6 ans
CMPP Centre Médico-Psycho-Pédagogique enfants et les adolescents, en général de 0 à 20 ans, présentant des troubles psycho-affectifs, réactionnels, névrotiques, psychomoteurs, orthophoniques, des difficultés d’apprentissage, ou de comportement, ainsi que des troubles du développement
CLIS Classe pour l’inclusion scolaire est une classe de l’école et son projet est inscrit dans le projet d’école. Elle a pour mission d’accueillir de façon différenciée dans certaines écoles élémentaires ou exceptionnellement maternelles, des élèves en situation de handicap afin de leur permettre de suivre totalement ou partiellement un cursus scolaire ordinaire
UEM Unité d’enseignement maternelle (Classe spécialisée Intégrée dans une école maternelle) accueillir et accompagner dans les apprentissages des enfants de 3 à 6 ans, TED, TSA…
ITEP Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique accueillir des enfants ou des adolescents présentant des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment les troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages.
MECS Maisn d’enfants à caractère social peut, selon les habilitations qu’elle a obtenu, accueillir des mineurs au titre de la protection de l’enfance (article 375 du Code civil) ou de la prévention de la délinquance (Ordonnance du 2 février 1945 sur l’enfance délinquante). L’accueil au titre de l’Article 375 se fait selon 3 dispositifs complémentaires:

Placement Direct: le Juge des enfants confie directement un mineur à tel foyer en particulier.

Enfant confié à l’Aide sociale à l’enfance (ASE): cette structure du département se voit confier un mineur, charge à elle de lui trouver une place dans une structure adaptée (Accueil familial, Foyer de l’enfance ou autre structure directement gérée par le Conseil Départemental, ou bien encorefoyer du secteur privé comme une MECS).

Accueil Provisoire ou Assistance Éducative Administrative: dans ce cas, aucune décision judiciaire n’intervient. Il s’agit d’un contrat passé entre les responsables légaux du mineur, l’ASE et le foyer d’accueil.

 

 

   
SESSAD

 

 

 

 

SAFEP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SSEFIS

 

 

 

 

SAAAIS

Service d’Education Spéciale et de Soins à Domicile

 

 

 

Service d’accompagnement familial et d’éducation précoce

pr enfants déficients sensoriels (de 0 à 3 ans)

Service de soutien à l’éducation familiale et à l’intégration scolaire

pr enfants déficients auditifs (après 3 ans)

 

Service d’aide à l’acquisition de l’autonomie et à l’intégration scolaire pr enfants déficients visuels

apporte aux familles conseils et accompagnement, favorise l’intégration scolaire et l’acquisition de l’autonomie grâce à des moyens médicaux, paramédicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés (intervention au domicile de l’enfant, en classe, ds ses activités de loisirs…).

 

Diverses pbtiques auprès d’enfants ou

adolescents :

-déficiences intellectuelles ou inadaptés

– déficience motrice

– polyhandicapés

– déficients sensoriels

 

 

– déficients auditifs

 

 

 

 

 

 

– déficients visuels

SAEMO Service d’action éducative en milieu ouvert intervient auprès de familles en difficulté ou en situation de rupture.

 

Le service oriente son action vers des mineurs âgés de 0 à 18 ans, des jeunes majeurs de 18 à 21 ans et leur famille. Une collaboration se développe entre les différents intervenants afin de comprendre les dysfonctionnements et d’instaurer des mesures de soutien appropriées.

IME Institut médico éducatif Les Instituts Médico-Educatifs (IME) sont spécialisés pour accueillir les enfants de 6 à 14 ans ; Ils sont agréés pour dispenser une éducation et un enseignement spécialisés pour des enfants et

 

 

    adolescents atteints de déficience à prédominance intellectuelle
IMPRO Instituts Médico-Professionnels les (IMPRO) reçoivent les adolescents

jusqu’à l’âge de 20 ans ; 21 ans loi Creton

IEM Institut d’éducation motrice accueille des enfants, adolescents et jeunes adultes de 3 à 20 ans qui présentent une déficience motrice et des troubles associés nécessitant un accompagnement éducatif, une rééducation et un enseignement adapté
FAE Foyers d’action éducative est une structure d’accueil et de prise en charge collective de mineurs placés par les juridictions de l’enfance, au titre de l’ordonnance de 1945 ou au titre de l’enfance en danger, dont l’objectif est d’apporter une solution pour des mineurs que le magistrat estime devoir séparer temporairement de leur milieu de vie habituel.
CART Centre d’adaptation et de redynamisation au travail accueil d’hommes et femmes de 18 à 30 ans, orientés par la MDPH.

mission : Accompagner les stagiaires dans un processus d’insertion sociale et professionnelle.

objectifs : Développer et valoriser des compétences pour permettre à la personne de :

– Vivre dans son logement

– Constituer un réseau social et amical

– Trouver sa place dans le monde du travail

ESAT Etablissement et service d’aide par le travail Les ESAT accompagnent les personnes en situation de handicap, ne pouvant ni travailler en milieu ordinaire ni travailler en Entreprise adaptée, pour exercer une activité professionnelle,
SAMSAH Services d’accompagnement médico- social pour adultes handicapés Le SAMSAH a pour vocation, dans le cadre d’un accompagnement médico- social adapté comportant des prestations de soin, de contribuer à la réalisation du projet de vie des personnes handicapées en favorisant le maintien ou la restauration des liens familiaux, sociaux, universitaires ou professionnels et l’accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.

Ce service en milieu ordinaire vise une plus grande autonomie des personnes. Il propose donc une assistance pour tout ou partie des actes essentiels de la vie quotidienne ainsi qu’un suivi médical et

 

 

    paramédical en milieu ouvert. Le SAMSAH, en permettant le maintien à domicile, constitue une réelle alternative à l’admission en institution
SAVS Service d’accompagnement à la vie sociale

 

–        Troubles moteurs

(géré par l’APF)

 

–        Troubles psychiques (Mutualité de la Vienne)

(SAVS) ont pour mission de contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes adultes handicapées par un accompagnement favorisant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux, scolaires, universitaires ou professionnels et facilitant leur accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.
FAM Foyer d’accueil médicalisé Il peut accueillir, des personnes polyhandicapées adultes gravement handicapées inaptes à toute activité professionnelle et qui ont besoin de l’assistance d’une tierce personne pour les actes essentiels ou d’un soutien et suivi médical régulier1. Il peut également accueillir des personnes handicapées vieillissantes.
MAS Maison d’accueil spécialisée Les Maisons d’Accueil Spécialisées accueillent des personnes adultes ayant un handicap grave ou bien un polyhandicap qui ne peuvent effectuer seules les actes essentiels de la vie. Ces personnes ont besoin d’une surveillance médicale et de soins constants.
SSIAD Services de soins infirmiers à domicile  Pouvant dépendre de:

-un CCAS ou d’un CIAS

 

-un SPASSAD (Service polyvalent

d’Aide et de Soins A domicile)

 

-une association à but non lucratif :

d’économie sociale et solidaire : Harmonie Mutuelle,

humanitaire (Croix rouge française), de proximité sociale (ADMR)

Les services de soins infirmiers à domicile sont des services sociaux et médico- sociaux au sens du code de l’action sociale et médico-sociale. Ils assurent, sur prescription médicale, aux personnes âgées de 60 ans et plus malades ou dépendantes, aux personnes adultes de moins de 60 ans présentant un handicap et aux personnes de moins de 60 ans atteintes de maladies chroniques les soins infirmiers et d’hygiène générale ainsi que les concours à l’accomplissement des actes essentiels de la vie.

Les services de soins infirmiers à domicile ont pour mission :

–  de prévenir ou différer l’entrée à l’hôpital ou dans un établissement d’hébergement

–  de raccourcir, lorsque cela est possible, les séjours hospitaliers.

CHRS Centre d’hébergement et de ont pour mission d’assurer l’accueil, le

 

 

  réadaptation sociale logement, l’accompagnement et l’insertion sociale des personnes ou familles connaissant de graves difficultés en vue de les aider à accéder ou à recouvrer leur autonomie personnelle et sociale. Il s’agit notamment de victimes de violence, de personnes confrontées à l’alcoolisme et aux toxicomanies ou de personnes sortant de prison.
Foyer

d’hébergement

  hébergement et l’entretien des adultes en situation de handicap qui exercent une activité pendant la journée, en milieu ordinaire, en entreprise adaptée ou en milieu protégé (Esat).
Foyer de vie

Foyer occupationnel

  Ces foyers s’adressent principalement aux personnes qui ne peuvent pas exercer une activité professionnelle, y compris en milieu protégé, c’est-à-dire en structure spécialisée.

Les personnes susceptibles d’être accueillies dans ces structures doivent bénéficier d’une autonomie suffisante pour se livrer à des occupations quotidiennes : activités ludiques, éducatives ainsi qu’une capacité à participer à une animation sociale.

MAIA Maisons pour l’autonomie et

l’insertion des malades d’Alzheimer

Les Maia sont des structures destinées à coordonner la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Elles offrent aussi un accompagnement à leur entourage.
EHPA

 

ou Foyer Logement MARPA

 

 

RAQ

Etablissement d’hébergement pour personnes âgées

 

Maison d’accueil rurale pour personnes âgées (accueil restreint à une vingtaine de résidents, espace de vie plus familial)

 

Résidence-services qualité

Etablissements non médicalisés regroupant des logements adaptés de type studios ou F2 pour personnes âgées et proposant divers services et espaces de vie collective (repas, lingerie, animations…)

L’objectif est que chacun dispose d’un vrai « chez soi » tout en conservant voire en enrichissant ses activités et relations sociales antérieures.

EHPAD Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes Un EHPAD se définit comme une maison de retraite médicalisée, dotée de l’ensemble des services afférents tels que la restauration, les soins médicaux et les assistances soumises à agrément, permettant son exploitation.

Les EHPAD peuvent accueillir des personnes autonomes à très dépendantes (pathologies chroniques) ; ils doivent justifier d’équipements

 


Unité de Soins


 

    adaptés et de personnel médical (médecin coordonnateur) et paramédical (infirmier coordinateur, infirmiers, aide- soignants, auxiliaires de vie) dont le nombre est fixé selon la capacité d’accueil de l’établissement et par négociation en convention tripartite (EHPAD-Conseil général-Agence régionale de santé) après calcul de la prise en charge moyenne par résident.
UPAD Unité pour personnes âgées désorientées Ces unités accueillent des personnes âgées souffrant de troubles du comportement, désorientées, atteintes de maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés. Elles disposent d’un équipement adapté à la surveillance des personnes âgées et du personnel d’encadrement formé à l’accompagnement de ce public. L’ UPAD propose sur un même lieu sécurisé l’hébergement, les soins, les activités sociales et thérapeutiques .
PASA Pôles d’activités et de soins adaptés Le PASA accueille dans des locaux dédiés un groupe de résidents de l’EHPAD atteints de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées présentant des troubles modérés du comportement compatibles avec une participation à des activités en ateliers.

Les activités collectives et/ou individuelles du PASA s’intègrent dans l’accompagnement personnalisé du projet de vie et de soins du résident. L’objectif thérapeutique est de maintenir le lien social, mobiliser les fonctions sensorielles, retrouver les gestes de la vie quotidienne (toilette, habillage, cuisine, se servir à table,…), maintenir, stimuler ou réhabiliter les fonctions cognitives restantes et prévenir les troubles de la marche et de l’équilibre.

UHR Unité d’hébergement renforcé (gérée par la Fonction publique hospitalière) L’orientation d’une personne vers l’UHR ne peut se faire qu’à l’initiative de l’équipe médicale d’un établissement dans lequel réside la personne. Souvent, cette demande a pour origine des troubles du comportement sévères mettant en difficulté l’équipe soignante de la structure. La période d’accueil ne peut théoriquement pas excédée 3 à 6 mois.

 

 

USSR /

Clinique / Maison de repos

Unité de Soins de Suite et de Réadaptation (ex Moyen Séjour) prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, cognitives, psychologiques ou sociales des déficiences et des limitations de capacité des patients et de promouvoir leur réadaptation et leur réinsertion.
USLD Unité de Soins de Longue Durée Elle accueille des personnes nécessitant des soins médicaux et techniques importants (SMTI) : prise en soins de personnes âgées poly pathologiques en phase de décompensation, états cancéreux, Scléroses Latérales Amyotrophiques (SLA), personnes de moins de 60 ans ayant des séquelles de poly traumatismes ou souffrant d’affections neuro-dégénératives… (patients dépendants et/ou en fin de vie )
UMSP Unité mobile de soins palliatifs (ou EMSP) équipe multidisciplinaire (médecins, infirmières, psychologues…) rattachée à un établissement de santé qui se déplace au lit du malade (domicile ou établissement d’hébergement) et auprès des soignants, à la demande des professionnels de santé, pour y assurer la mise en place d’une coordination efficiente en soins palliatifs.

 

VAE AES et VAE AS